Locmaria-Plouzané est formé des mots bretons « Locmaria » (lieu consacré à Marie), « Plou » (peuple ou paroisse) et  « Sané » (saint évêque irlandais fondateur de la paroisse).

Locmaria-Plouzané est un démembrement de l’ancienne paroisse primitive. Trêve de Plouzané jusqu’à la Révolution, la commune actuelle s’en détache administrativement en 1790 et religieusement en 1802.

Au fil des siècles, on trouve  les appellations : Locmaria de Lanmeanec en 1477, Locmaria Lanvenec en 1610 et Locmaria-Plouzané (en 2 ou 3 mots) depuis 1791.

Lanmeanec ou lanvenec signifient en breton « lande pleine de pierres ». Ce qui peut faire référence à la nature du sol ou à la présence de nombreuses pierres dressées (mégalithes et stèles).