En 2018, le GR 34 fête son 50e anniversaire. Commencé dans les Côtes d’Armor, en 1968, il sera peu à peu réalisé du Mont-Saint-Michel (50) à La Roche-Bernard (56) sur plus de 2 000 km.

En parcourant le GR 34

A Locmaria, le sentier littoral est ouvert en 1986. Il suit approximativement l’ancien sentier marqué petit à petit par les rondes des douaniers depuis la Révolution. Il s’agissait alors de  lutter contre la contrebande mais aussi de surveiller le retour clandestin des émigrés.
Ce sentier avait déjà été façonné auparavant par les milices garde-côtes . Dans les périodes de tensions diplomatiques ou de guerres, elles avaient pour mission de surveiller le rivage et d’empêcher tout débarquement ennemi à partir des batteries côtières installées dans les lieux les plus névralgiques.

Le GR 34 à Locmaria

De la plage de Porsmilin à Toulbroc’h, le sentier suit le littoral ouvrant de magnifiques perspectives sur l’anse de Bertheaume et la mer d’Iroise. Mais, à partir de la plage de Trégana, il a fallu faire un détour par l’intérieur car la falaise était trop fragile.

Porsmilin après les tempêtes de janvier 2014

Les tempêtes de 2013/2014 ont particulièrement montré leur pouvoir de destruction: la plage de Porsmilin a été ravagée et la falaise orientale de Trégana détériorée.

 

Ce GR fait environ 2 000 km. Un groupe de randonneurs a marqué son passage en posant une plaque à Dalbosq pour signaler la moitié du périple.