GPS: 04°38,37,13’W, 48°21,0198’N

Ce lavoir est en réalité celui du Créac’h = le tertre, la hauteur où  Marie Le Tremen en 1476 possédait un « ostel « (manoir)

Située au milieu du coteau, la source alimente un ruisseau qui passe sous la route et tombe en cascade dans la vallée de Déolen juste en aval de l’ancien étang du moulin de Milin nevez.

La fontaine est une construction couverte intégrée dans le talus ; l’eau sourd dans un bassin de 4 pierres dont une avec une profonde ouverture. L’eau s’échappe de la fontaine pour alimenter un petit bassin entre les dallages puis le lavoir.
L’eau était excellente.

En bas, la route traverse l’étang comblé du moulin. Celui-ci malgré son nom, moulin neuf, est un moulin noble déjà connu en 1650 sous le nom de Theolen, le lieu où pousse en abondance le rumex (patience). Il dépendait du manoir de Lesconvel jusqu’à la Révolution. Il a fonctionné jusqu’en 1929 avant d’être transformé en maison d’habitation (propriété privée).