Stèle de Kerhallet appelée aussi croas ruz GPS: 04°38,034’W,48°21,5322’N

 

 

 

La commune compte de nombreuses stèles hautes de l’âge du fer. Toutes ont été christianisées à des époques variées et ont souvent été déplacées.

Datation

2e âge du fer, c’est-à-dire de 400 à 50 avant JC. A cette époque, l’Armorique  était peuplée par cinq tribus gauloises : les Osismes (capitale : Vorgium / Carhaix), les Vénètes (Darioritum / Vannes), les Coriosolites (Fanum-Martis / Corseul), les Riedones (Condate / Rennes) et les Namnètes (Condevicnum / Nantes), d’où le nom de stèles gauloises donné aussi à ces pierres.

Fonction

Ces stèles devaient être  à l’origine des stèles funéraires ou placées à proximité d’une source. Les Romains les ont souvent réutilisées pour borner les routes.

Christianisation des pierres anciennes

Les croix qui surmontent les pierres dressées ne sont généralement pas antérieures au XVIIe siècle.
Le clergé s’est semble-t-il surtout préoccupé d’abord d’incorporer les mégalithes dans certaines légendes susceptibles d’intéresser les fidèles et de placer églises et chapelles à proximité (cf coat ar c’hras au bourg de Locmaria).

Les “Vies des saints” rédigées par des prêtres et des moines entre le VIIe et le XIIIe sont un mélange:
° d’hagiographie, du fait que leurs auteurs étaient des prêtres connaissant les « vies » en latin d’autres saints romains et orientaux qu’ils ont recopiées en partie, et:
° de folklore local où la tradition orale et l’histoire se combinent sans souci de chronologie ni de géographie: ruines romaines englouties, noms de lieux étranges, événements historiques (migration bretonne, raids normands, guerres entre les Bretons et les Francs) s’entremêlent dans ces récits édifiants.
Au 17ème siècle, le père dominicain Albert Le Grand s’efforça de rédiger un livre sur tous les saints bretons, en prenant pour argent comptant les traditions les plus insolites. On lui doit entre autres la légende de saint Sané.

Durant la Révolution, durant une vague de déchristianisation, toutes les croix surmontant les stèles furent abattues.