C’est à l’origine une salle polyvalente. L’essor démographique de la commune nécessitait de dynamiser le bourg. Le percement de la rue Pen ar menez en 1976 permet le déplacement et surtout la création d’une véritable supérette en 1981.

 

La vieille maison Quinquis et son jardin sont démolis pour faire place en 1988 à un nouveau bâtiment. Profitant de la pente naturelle, le rez-de-chaussée accueille trois nouveaux commerces tandis qu’à l’étage se crée une salle polyvalente. Finies les réunions en mairie, ce qui lui permet de mieux accueillir les administrés.

 

 

Après la construction du centre socioculturel  Ti Lanvenec en 1996, une nouvelle étape est franchie en 1997 avec la transformation du bâtiment en « maison des citoyens ». Le conseil municipal et les mariages se déroulent dorénavant dans cette salle ainsi que généralement les réunions d’information municipale.

 

L’ancienne horloge

La salle abrite depuis 2004 une curiosité: le mécanisme ancien de l’horloge de l’église paroissiale. Il date du XVIe siècle et est entièrement réalisé en fer forgé. A l’origine, les cloches n’indiquaient que les heures et les demi-heures. Plus tard fut ajoutée une partie mécanique susceptible d’actionner les aiguilles de l’horloge fixée au fronton de l’église. Le sacristain devait remonter les poids 2 fois par jour. Il est fort possible que ces poids, comme dans beaucoup d’églises, soient des pierres de catapulte qui remonteraient donc au XIVe siècle.

La sonnerie des cloches est électrifiée en 1957 et la vieille horloge est remplacée à la fin des années 70 par une horloge électronique.